Parmi les questions auxquelles l’histoire de la Révolution française n’a pas donné de réponses définitives, la définition « du » politique demeure toujours irrésolue. Cette indécision est d’autant plus grande que l’historiographie actuelle ne s’intéresse plus seulement aux « grands » hommes mais qu’elle prend en compte les multiples interventions dans le « domaine politique ». Entrent en ligne de compte toutes les actions symboliques et culturelles qui donnent du sens à la période. Au premier plan des interrogations se trouvent alors les représentations que les hommes et les femmes de la fin du xviiie et du début du xixe siècles ont mobilisées pour peser sur le destin collectif. L’objet du livre est l’étude de la confrontation de ces représentations mentales, linguistiques, iconographiques et rituelles et du pouvoir, exercé, contesté, imaginé pour bâtir « le » politique. L’ouvrage rassemble les communications présentées lors d’un colloque international tenu à Paris en juin 2004, réu…

Source: Natalie Scholz

Suivre ce lien pour lire le texte ou visionner la vidéo!


««« Retour en arrière